MAKS

 

           MOSCOU ZHUKOVSKY

 

                   AOUT 2019

Fort d’une expérience acquise lors des éditions précédentes, j’ai préféré commencer mon reportage sur le MAKS, en privilégiant la prise de photographies en bout de piste Sud, lors des arrivées des participants, et cela, à partir du vendredi 23 Août, soit quatre jours avant la date officielle d’ouverture du salon. Ici les avions arrivent bien en avance et il faut être prêt ;

C’est ce jour ci, avec une météo exceptionnelle, que j’ai vu arriver les plus belles machines, Tu-160, Tu-95, Mig-31, Su-25, An-12, Mig-29 etc. pour n’en citer qu’une partie, c’était génial.

Après avoir discuter avec un spotter local, j’ai appris que la veille, le Jeudi 22, il y a eu le Tu-22 ainsi qu’un autre Tu-95 et plusieurs transports lourds  et chasseurs qui ont posés.

Je pense que je réajusterai mon planning lors de mon prochain séjour !

Le samedi  24 Août ce fut d’autres arrivées tout aussi intéressantes, dont une quinzaine d’hélicoptères, et des répétitions, principalement des chasseurs.

Je suis revenu en bout de piste le 26 août, toujours coté Sud, les répétitions étaient plus soutenues et de nombreux appareils civils sont venus pour le salon.

Le 28 et 29 Août, Media Pass en poche, j’ai assisté aux journées professionnelles, l’intérêt est de pouvoir visiter le statique et les stands avec peu de visiteurs, ce qui permet de prendre des photographies dans d’assez bonnes conditions.

Cette année, l’exemplaire unique du Su-47 Berkut a été exposé et a été la grosse surprise du salon, je ne pensais pas voir cet appareil qui était stocké à l’abri des regards depuis longtemps.

Autre surprise, 2019 fut le début pour les organisateurs, d’inviter une nation partenaire et cette année ce fut la Chine.

Je pensais voir des chasseurs Chinois, peut êtres quelques transports ou la patrouille Ba-Yi , et bien non, juste un drone Male Wing Loong II, qui me sembla être une maquette a l’échelle, ce fut assez décevant  de ne pas voir du matériel Chinois.

J’ai noté la première présentation du nouveau tanker Il-78M-90A, des hélicoptères Mi-38T en version militaire et du  Ka-62 ainsi que des drones sous registre militaire Orion E et Sirius.

Par contre le nouveau transport Ilyushin Il-112, annoncé comme participant, fut absent.

Puis, après m’être inscrit pour accéder à une tribune situé prés de la tour de contrôle, j’ai réaliser quelques bonnes photos, mais la position s’est avéré peu propice aux prises de vues car cette année l’axe de présentation a été éloigné de la piste, de fait, les démos étaient derrière nous, avec le soleil de face ! Seul point positif, les roulages sur le taxiway.

Le lendemain pour mon dernier jour de visite, j’ai refait une partie du statique, et j’ai appris que le Su-57 exposé pour la première fois au statique était en fait une maquette, que j’avais mitraillé la veille, sans le savoir !

Puis en milieu de matinée je suis sorti du salon et je suis aller me positionner a l’Ouest de la piste, après la Moskva, dans le petit village de Vertyachevo ou j’ai eu la surprise de voir plusieurs dizaines de spotters. Nul doute que j’étais au bon endroit.

Les démos vues d’ici furent excellentes et certaines ressource se font au dessus de nous, plaisir des yeux et oreilles garanties, les manœuvres des  Su-30SM de la Marine Russe ont été le point fort tout comme le passage du Be-200 et des Su-57 en formation serrée. 

Les aéronefs que nous avons vus ?

Tout est incroyable, nous avons vues des avions sortis d’une époque ou les constructeurs s’en donnaient a cœur joie sur fond de guerre froide, tel le légendaire bombardier Myasishchev M4, transformé en VM-T transport  pour la navette Buran.

Mig-21, Mig-23, SU-15 côtoyant des prototypes légendaires comme le MIG 1-44 ou le SU-47 Berkut, qui avec ses ailes inversés et sa peinture noire, captive autant qu’il intrigue.

La liste n’est pas exhaustive mais il y en a pour tout les goûts, du petit helico MI-2 au moderne KA-52 Alligator, du petit YAK-130 au redoutable SU-57 Frazor et la riche gamme de transports Russe, tout y passe An-12, An-26, Tu-154, IL-78, IL-76 , il faut juste avoir les batteries chargés et une bonne carte SD .

Les démos ont été essentiellement Russes, avec de rares présentations occidentales, mais nous n’étions pas venus pour eux, nous avons préfères les demos des SSJ-100, MC-21, MIG-3, Il-2  ou les divers chasseurs moderne.

La Russie est un pays magnifique, les gens sont sympathiques et adorent la France.

Pour les formalités, j’ai choisi la prise en charge par Action Visa a Paris, ils s’occupent de tout, visa, voucher. assurance ce qui vous garantira un voyage sans problèmes 

Il faut juste y aller.

 

Remerciement au Service Presse pour l’accréditation

TU-160 "blackjack" codé RF-94102 / 02 red
ILYUSHIN IL-2 M3 codé RA-2783G / 19 red

42 photos

SU-35S "Flanker E " codé RF-81719 / 52 red
SU-30SM " Flanker C " codé RF-81881 / 77 blue

38 photos

MI-28N " Havoc " codé RF-13489 / 70 red
TU-95MS " Bear H " codé 317 red

39 photos

POLIKARPOV I-15 bis codé 19 white
SU-25SM " Frogfoot " codé RF-95482 / 92 red

43 photos

T-50 codé 051 blue
MI-17 B5 codé 742
LISTING MAKS 2019.ods
Document Open Office [13.4 KB]
listing maks 2019.xls
Document Microsoft Excel [21.5 KB]

Reportage Christophe Ornecq